Comment prononcer le chinois ?

Quelques rudiments sur l’écriture et la prononciation du chinois

En Chine, il existe plusieurs langues. Les deux principales sont le mandarin, langue officielle et le cantonnais, parlé au sud. Lexique de termes chinois
L’alphabet phonétique pinyin (= épellation) a été créé en 1958 pour transcrire les idéogrammes de l’écriture chinoise dont la forme n’indique pas la prononciation.

Ce système a été conçu d’abord pour les chinois, quelques lettres posent des problèmes aux francophones.

Retrouver le pinyin d’un caractère tracé avec la souris

Voyelles :
Ai seprononce aï, comme dans ailleurs
Ei = eille,
i = e muet, iu = you,
U = toujours ou, Ui = oué.
Dans An, En, In, Un on prononce le n. Mais ng (finale) est utilisé pour rendre un son plus nasal. Le « g » ne se prononce pas.

Table de prononciation de Chine nouvelle.com

Consonnes :

C se prononce ts comme dans tsigane (comme un T aspiré)
Ch = tch comme dans tchèque
G dur comme dans gaz.
H se prononce comme la jota espagnole.
J se prononce comme Djibouti.
Q se prononce Tch (exemple Qi = Tchi = souffle ou énergie).
R se prononce comme un J jota espagnoltai ji quan
X se prononce comme le ch allemand dans nicht.
Z se prononce ds.
Zh se prononce Dj comme job en anglais
m, f, n, et l sont prononcés comme en Français.

Exemples

C’est pourquoi TAI JI QUAN en écriture Piyin se prononce Taï T’chi Tchouan
Lao Zi se prononce Lao dse ou lao dseu
Mao Ze Dong se prononce Mao dsedong
Le chinois est une langue monosyllabique, c’est à dire qu’à chaque idéogramme correspond une syllabe. Il en existe 400.
Chacune de ces syllabes possède un « ton ». Le cantonnais distingue neuf tons et le mandarin 4 tons (+ un ton neutre). Par exemple ma peut signifier mamam, chanvre, cheval et injurier, selon que le ton est haut et plat représenté par un -, qu’il est montant représenté par un ‘ , qu’il est descendant puis montant représenté par un petit v `’, ou enfin qu’il soit descendant représenté par un ` .

En 1956, la République populaire de Chine a simplifié le tracé de la plupart des caractères. Les idéogrammes chinois sont plus ou moins compliqués.
Ils peuvent ne comporter qu’un seul trait. On distingue 8 traits différents : le plus simple est le trait horizontal = Yi qui signifie Un et le trait vertical = Gùn qui signifie bâton.
Ils peuvent comporter deux traits par ex deux traits horizontaux = èr veut dire deux.ren

Deux traits obliques peuvent représenter Rén = l’homme.
Certains caractères comportent trois traits comme Gong = le travail, d’autres en ont quatre comme Mù = l’arbre etc..
Pour composer la multitude de caractères, on combine 214 clés. Par exemple deux signes Ren l’un derrrière l’autre signifient suivre, un troisième par dessus signifie la foule.

Certains caractères peuvent être très compliqués.biang
Ainsi pour demander des nouilles chinoises, on dit « biang biang », mais pour écrire le caractère biang, il faut tracer 56 traits !

 

 

 

 

 

Quelques ouvrages simples en françaischinois-guide-nathan
Elinor Greenwood et Gui Yuanxin Je sais parler chinois édition Nathan 2008
Liyun Bian Apprendre le chinois facilement édition du Sekoya 2009
Lisa Bresner Mes premières leçons de chinois
et He Zhi Hong J’apprends la calligraphie chinoise édition Picquier
Lisa Bresner Le secret d’un prénom Actes Sud 2003
Marie Noëlle Bernès-Heuga Chinois pour débutant Librio Mémo 2008
W Abraham, J Bellassen, W Yu Le chinois pour les nuls First Editions 2007
Catherine Meuwese Ping et Pang Chinois pour débutant Ellipses 2008
Edoardo Fazzioli Caractères chinois du dessin à l’idée 214 clés pour comprendre la Chine édition Flammarion
Bescherelle Le chinois pour tous Hatier 2010
Philippe Roche Grammaire active du chinois édition Laroussecaractères chinois
Catherine Meuwese 505 caractères chinois à connaître et leur 1001 dérivés Edition Ellipses
Agnès Auger Chinois : le mot et l’idée, vocabulaire thémathique

 

Quiz pour réviser votre chinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *