Pratique

Approfondissement du style du serpent : que retenir du stage avec Thierry ?

Creuser la poitrine, relâcher, aligner, agir avec les deux mains, pas du poulet …

Deux fois par an, il est possible de progresser dans la compréhension du style du serpent du Tai Ji grâce aux stages animés par Thierry Baë à Châteauneuf de Gadagne près d’Avignon.
Châteauneuf de Gadagne
Au stage d’avril, Maria, Sylvie, Florence, Anne et Patrick y ont participé

Stage Gadagne avril 24

en profitant aussi du beau parc du château
Anne, Patrick et Maria en stage

L’enseignement de Thierry Baë

Thierry Baë

Une illustration pour comprendre le coq d’or

le coq d'or

Un exemple de mobilité par une petite mongole

petite mongole

Quelques notes de Maria pour avancer dans la pratique du Tai Chi Chuan.

Si je ne devais retenir qu’une chose, cela serait les mains.
Les mains ont toutes les deux une action :
Quand l’une tire, l’autre pousse
Quand l’une appuie, l’autre soulève et ainsi de suite…

Un exemple : une main tire l’autre appuie

D’où le travail des cercles très intéressant.
Il a été remarqué, que trop souvent une main était oubliée et restait là sans rien faire.
Les deux mains doivent toujours faire quelque chose.

Le mouvement commence au sternum

Sternum dans le thorax
Deuxième point, le sternum, qui est le numéro 1. Pas de bras qui partent se balader sans que la commande sternum soit faite.
Le relâchement (détente), ne se fait pas en décomposant le mouvement, mais instantanément. On doit immédiatement arriver dans la terre, au-dessous du pied : c’est en fondant le sternum vers la terre que le corps se détend. Fang Song, l’art de se relâcher. L’état de détente Fang Song 放松 dans le Taiji Quan. L’Art de se relâcher et mobiliser le dynamisme (pour faire monter le Qi jusqu’au sinciput). La tête doit rester froide, le yang descend lors du relâchement. Je pose le visage dans la colonne, l’espace de la nuque s’ouvre, je détends les basses côtes, les Kuas, genoux déverrouillés et chevilles détendues pour pouvoir pomper le 1 du rein.
Ensuite la bille (appelée aussi la médaille), située dans le bas du sternum que l’on va tourner de haut en bas (vers l’avant ou l’arrière), de droite à gauche et vice versa, mais également dans les diagonales.
Si l’on reprend le 1er mouvement du protocole : relâcher (song), la sphère du sternum  regarde le 1 du rein (la sphère va vers l’arrière et permet de le relâchement de la taille) La mobilité latérale du cercle, permet d’aller dans les Kuas et pomper.
Attention le pied reste toujours en contact avec le sol uniformément, pas de modification (poids avant, poids arrière…)
Pas du poulet
Les pivots, c’est comme dans le Ding Bu Quan.
Les coudes, si on observe bien en pratiquant la forme, ils restent sensiblement à la même hauteur.
L’exercice : prendre le billet et rendre la monnaie (le gousset). Nous avons déjà noté que si l’on avance trop la main, ce n’est pas correct. Si on lève trop le coude vers l’arrière, on ferme l’épaule. Dans ces deux situations perte de connexion.

Garder l’énergie au sinciput.
Préserver le ciel (cœur) et la terre (rate),
Détendre les basses côtes.
C’est la colonne qui monte.
Le manubrium monte avec l’ouverture des clavicules. Le sternum se détend. Les basses côtes descendent devant et montent derrière.
Canaliser le Qi (central et latéral).
Analyser le travail des mains dans différents mouvements de la forme à mains nues.
– Lancer le filet : a, tirer à droite et pousser à gauche (côté droit bas), b, tirer à gauche et pousser à droite (côté gauche haut). A cela, il faut ajouter ouvrir et fermer le livre et ne pas oublier le coude et ne pas oublier que le sternum est là en 1er.
– Deuxième partie de la forme après « prendre le bâton » : on va poser les pieds dans la diagonale et tirer pousser à gauche pied gauche et tirer pousser à droite pied droit et ensuite soulever et coup de point sous le coude.
– Et bien d’autres…
Travail à deux que je mets en place :
– On avance le pied de la main, que l’on met en contact avec son binôme. Je descends coude, ouvre le livre, pique en direction du sternum (pied avant), l’autre absorbe pied arrière, relâche le coude ouvre le livre et pique pied avant et ainsi de suite. La difficulté c’est d’arrêter de faire en force et d’être à l’écoute du relâchement, d’absorber, du Qi qui remonte, du relâchement du coude et d’ouvrir le livre (sans
casser le poignet)
– Début de la forme jusqu’à lancer le filet en mettant en application les principes vus plus haut.

Pour les nuages : pas de déplacement pendant l’action et si l’on absorbe bien les kuas, on regarde dans la diagonale de chaque côté (le sternum tourne mais le bassin reste de face)

serpent qui rampe
S’agissant des deux serpents qui rampent, la main gauche fait la même chose en revenant pied
gauche, elle écarte à gauche et ensuite dans le deuxième elle décrit un demi-cercle pour attraper l’adversaire qui reçoit coup de pied et poing dans la foulée. (les 7 étoiles)

frapper les 7 étoiles

 

Stages de Tai chi Châteauneuf de Gadagne avec Thierry Baë : ce que Florence a retenu

 

Les cours sont décomposés en trois parties : la posture avec le protocole, les trois parties de la forme et des exercices à deux pour les applications martiales.
Ce que j’ai retenu à propos de la posture :
En expirant, bien relâcher le sternum qui doit « rentrer » vers la colonne. Les côtes descendent. Bien ouvrir le bassin en gonflant les reins. Les épaules se relâchent naturellement. Le sommet de la tête se dirige vers le ciel. Les pieds sont uniformément en contact avec la terre. Le corps s’enracine dans la terre, l’énergie de la terre monte dans le tan tien et dans les mains. Les kuas se relâchent presque
automatiquement. On doit prendre conscience des malléoles qui doivent former une ligne avec le bassin. Lors des passages du poids du corps d’un côté et de l’autre, les malléoles doivent s’aligner avec les oreilles. A souligner également l’importance du regard notamment lorsqu’on étire le côté (ne pas regarder trop en l’air).
La forme :
Nous avons pu constater une certaine diversité. Il était par contre facile de suivre le rythme et d’être en harmonie. Personnellement, cela m’a permis d’aller moins vite. Le fait de pratiquer deux fois par jour m’a aidée à prendre conscience de certaines de mes erreurs (directions, pieds, posture…). Un rappel a été régulièrement fait sur la position des mains, ouvertes, fermées, et sur l’importance de ne pas «oublier » une main pendant les mouvements. Également sur la position des pieds, ni trop devant, ni sur les talons et orientés dans la direction du mouvement.


Tai Chi navette 
alignement
Un exemple d’alignement en « lançant la navette » dans la 3e partie


Les mouvements de la colonne doivent être fluides et diriger le mouvement. L’accent a toujours été mis sur la circulation de l’énergie et son utilisation pour chaque mouvement. On ne doit pas chercher à contrôler la respiration, qui doit rester naturelle et se caler sur les gestes.
Les applications martiales :
Le gros avantage a été que beaucoup d’enseignants participaient au stage. Nous avons pu, par conséquent être conseillées, aidées de façon très efficace. L’accent a été mis sur l’utilisation de l’énergie dans les mains, le mouvement qui part de la colonne, le passage du poids du corps d’un côté et de l’autre. La pratique des exercices m’a aidée personnellement à prendre mieux conscience des énergies et du Dan tien.
Je voudrais souligner une pédagogie au top, beaucoup de bienveillance et d’écoute de la part de Thierry Baë et généralement beaucoup de solidarité et d’attention de la part de tout le groupe.
Florence



Si je devais faire un résumé de ce que j’ai mis en place pendant le stage :

il y a toujours dans les stages des phrases magiques pour moi ça a été : le tai chi du coeur l’intention en premier

Grâce à cette petite phrase, j’ai eu un meilleur contact avec mes 2 mains, toujours en communication et perfectionné ou modifié plus exactement  le relâchement des kuas

Sylvie


Tai Ji flatter
Entraînement de Tai Chi avec Rodolphe : Flatter l’encolure


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évènements à venir