Sports pour Tous

Depuis plusieurs années, l’association Yin Yang a décidé de s’affilier à une Fédération sportive. Alors que la fédération Wushu était en proie à des conflits internes graves, le choix s’est porté sur la Fédération Française de Sports Pour Tous.

Fédération Sports Pour Tous

L’affiliation à une fédération se traduit logiquement par une licence demandée par chaque adhérent. Non seulement cette licence inclut une assurance de base, indispensable, mais elle permet plusieurs services utiles. La Fédération Sports Pour Tous garantit un sérieux dans l’encadrement et l’animation des activités proposées : chaque animateur (rémunéré ou bénévole) doit disposer d’un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). La formation pour obtenir ce CQP est organisée chaque année par le Comité Régional SPT. L’association Yin Yang s’est engagé dans un ambitieux projet de formation  de ses animateurs d’une part sur le plan du Tai Ji dans le cadre de l’école Hua animée par Thierry Baë et pour être en règle administrative avec la Fédération Sports Pour Tous. En général, les collectivités ne prêtent des salles et Gymnases qu’à des associations affiliées à des Fédérations sportives reconnues. C’est le cas à Besançon.

Le président de l’association est membre du Comité directeur du Doubs de la Fédération Sports pour Tous présidé par Jocelyne Coppi

Réunion du CD du Doubs de Sports Pour Tous

La Fédération Sports Pour tous rassemble la plupart des enseignants de Qi Gong et un certain nombre d’enseignants de Tai Ji

Ce qui nous permet d’organiser localement des rencontres d’arts énergétiques avec 3 autres associations affiliées à Sports Pour Tous

Rencontres d'arts énergétiques 2015

 

Est-ce à dire que le Tai Ji Quan est « un sport pour tous » ? 

Oui et non ! Si l’on considère le sport comme une activité uniquement physique pour la compétition, nous en sommes éloignés puisque nous ne pratiquons ni compétition ni grades. Notre pratique ne se limite pas à une activité physique : l’esprit commande toujours le mouvement.
En réalité, le Tai Ji est un art difficile qui nécessite des années d’apprentissage. Toutefois notre association ne veut pas mettre de barrière à l’entrée de nouveaux membres, ni sur le plan financier (la cotisation est modique) ni sur d’autres plans : pas de discrimination d’âge, de sexe ou de milieu social.

Tout le monde a entendu parler de pratiquants de Tai Ji très âgés. Il est vrai que dans notre domaine, on n’est pas obligé de prendre sa retraite à 30 ans !

Est-ce à dire que l’on puisse entreprendre avec profit la pratique du Tai Ji  à un âge avancé, sans avoir jamais pratiqué auparavant d’autres arts martiaux  ? En réalité, c’est rarement possible.

On peut continuer longtemps le Tai Ji, mais plus on commence jeune, mieux c’est !