Yin Yang, pourquoi ?

Pourquoi Yin Yang ?

quelques principes présentés le plus simplement possible.

Le mouvement

La vie, c’est le mouvement. La pensée chinoise traditionnelle (taoïste) parle de Dao (prononcez Tao)

Le Yin et le Yang

YinYang

 

Dans toutes choses, dans l’homme comme dans l’univers, on peut distinguer 2 forces opposées, 2 aspects contradictoires et complémentaires ; les chinois parlent de Yin et de Yang
Des exemples :

Yin  :   Noir Nuit Froid,   Féminin Souplesse  le bas du corps le ventre
Yang  : Blanc Jour Chaud Masculin, Dureté, le haut du corps le dos

Si un aspect l’emporte, il y a déséquilibre. La réalité n’est pas toute noire ou toute blanche, le plus souvent, il y a du yin dans le yang et inversement. Ce que symbolise le Taiji qui tourne et forme une unité, avec un peu de blanc dans le noir et un peu de noir dans le blanc (l’œil du poisson)

Yin Yang tourne

Comment les choses bougent ?

Le Yang succède au Yin, le Yin succède au Yang etc… mais de façon progressive, c’est ce que symbolise les huit trigrammes composés de traits pleins (Yang) et brisés (Yin)

trigrammesPour ne pas être déséquilibré, l’homme doit donc vivre en harmonie avec les mouvements de la nature. Par exemple, l’alternance des saisons ne peut pas être sans effet sur l’homme. Selon la pensée chinoise, on peut observer une correspondance entre 5 saisons et 5 éléments. Automne (métal), hiver (eau), printemps (bois), été (feu), été indien ou intersaison (terre). L’observation des animaux est aussi très instructive.les méridiens
Pour ne pas être faible, l’homme doit tirer ses forces de l’univers, faire circuler l’énergie, le Qi (prononcez tchi), dans le microcosme comme elle circule dans l’univers.
Travailler le souffle, ressentir et guider la circulation du Qi, c’est le Qi Gong.
Le bien être, la bonne santé, la force martiale se développent si l’énergie n’est pas bloquée.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, dont l’origine remonte à l’époque de « l’Empereur jaune » vers 2500 ans avant J-C, le Qi circule selon des trajets bien précis : les méridiens que l’on peut stimuler par les points d’acupuncture.

Lao TseuLao Zi (Lao tseu) est à l’origine de la pensée chinoise. Il ne s’agit pas ici de se transformer en adepte inconscient d’une secte entre les mains d’un quelconque gourou, il ne s’agit pas de revenir au moyen âge. Au contraire, dans notre monde contemporain, il s’agit d’agir pour l’émancipation des hommes et des femmes, selon les valeurs démocratiques et laïques tout en s’inspirant de cette pensée chinoise si riche et subtile. Il s’agit de pratiquer non seulement une activité physique, un art martial et énergétique, mais au delà, un art de vivre.
Pour approfondir l’histoire du taoïsme, on peut lire  le livre d’Isabelle Robinet « histoire du taoïsme des origines au XIV ° siècle » Voir la page livres de ce site

Javary Souplesse du dragon
Pour comprendre les fondamentaux de la culture chinoise, il est intéressant de lire le dernier livre La souplesse du dragon d’un expert : Cyrille Savary qui sait présenter les choses de façon simple et illustrée concrètement : le temps pour les chinois, le changement, le Yin /yang, les idéogrammes la calligraphie etc … éditions Albin Michel

 

Dans les arts martiaux chinois internes, et bien entendu dans notre association Yin Yang,  on se salue en joignant le poing droit (Yang) à la paume gauche (Yin) symbolisant la nécessaire unité entre le Yin et le Yang