L’automne : saison, santé et Qi Gong

Vivre en harmonie avec les saisons : que se passe-t-il en automne ?

Selon la tradition chinoise, l’année est divisée en 5 saisons de 72 jours. Depuis février jusqu’en avril, c’est le début de l’année, le printemps, en chinois : Chun (prononcer Tchoun) . Entre deux saisons, après l’été par exemple, les chinois placent une intersaison (la 5°). Pour eux, l’équinoxe est situé au milieu et non au début d’une saison. L’été, le Yang culmine (le Yin était dominant en hiver).

Qiu = automne

Qiu = l’automne. L’automne correspond à l’élément (ou l’agent) métal (Jin) et à la couleur blanche (bai).

L’automne, c’est la saison des récoltes. l’énergie descend. Plus de sécheresse, moins de soleil et de lumière, les arbres perdent leur feuilles.

automne

Poumons et gros intestin sensibles en automne

Selon la médecine traditionnelle chinoise, à chaque élément et chaque saison sont associés un organe et une entraille : en automne les poumons et le gros intestin

poumons

Le poumon gouverne la respiration et par le nez et toute la peau, le contact avec l’extérieur. Il assure, tel un bouclier, la protection de l’organisme. Pouvant recevoir tous les agents pathogènes externes, il est sensible à toutes les maladies infectieuses courantes (rhinopharyngite, grippe et autres virus).
Selon la médecine chinoise traditionnelle, l’organe poumon gouverne le Qi tant l’énergie du souffle apportée par l’air que l’énergie apportée par les aliments métabolisée par la rate et l’estomac. Il joue aussi un rôle dans la circulation du sang, puisqu’il est un lieu de rencontre de tous les vaisseaux. Une fois formé, ce Qi sera diffusé par le Poumon au corps tout entier, nourrissant les tissus et favorisant tous les processus physiologiques (échange du Pur et de l’Impur).

Selon la correspondance chinoise des 5 éléments,  au poumon, correspond le nez (parmi les 5 orifices) et la peau et les poils (parmi les 5 tissus organiques)

En cas de dysfonctionnement, il peut y avoir des bronchites, des rhinites, le nez bouché, un enrouement, une transpiration, et en général, une facilité à attraper les syndromes grippaux. Sur le plan émotionnel, la tristesse, le ressentiment, la jalousie risquent de l’emporter sur les émotions positives (allégresse, légèreté)

méridien du poumon

Le méridien Yin des poumons circule du poumon vers l’extrémité interne du pouce en passant par la face interne du bras. On compte 11 points d’acupuncture de dessous de la clavicule jusqu’au pouce près de l’ongle

méridien du G I

Le méridien Yang du gros intestin (IG) comporte 20 points d’acupuncture en commençant à l’extrémité de l’index jusqu’ à l’aile du nez en passant par la face externe du bras. A noter le point GI 4 situé dans la main entre le pouce et l’index, il est stimulé par plusieurs Qi Gong et par des massages (acupression ou digitopuncture) avec un effet bénéfique contre le rhume, la grippe etc

Qi Gong pour l’automne

Ss le son de l’automne et le Qi Gong correspondant : Debout, pieds parallèles, en pliant les jambes, expirer en poussant les mains vers l’avant, le dos vers l’arrière (pas les fesses), inspirer en ramenant paumes vers soi. Expirer en laissant passer l’air entre les dents (laissant échapper un sifflement : sss).

Autres Qi Gong

Parmi les 8 Trésors : le tir à l’arc

 Qi Gong Tir à l'arc

et s’étirer et saisir ses pieds à 2 mains

Qi Gong saisir ses pieds
Parmi les 5 animaux : l’oiseau (la grue)

ADTAO Qi Gong des 5 animaux
Etirer selon le trajet des méridiens poumon et gros intestin en plaçant un bras en arc de cercle devant soi respectivement à la hauteur de la poitrine et à celle du visage.

 

La saveur de la saison : piquant

Il faut équilibrer les saveurs : ne pas se limiter à la saveur douce, sucrée et à la saveur salée. Mais un excès de saveur piquante relâche les muscles et les vaisseaux et sollicite trop la force vitale. L’amer supprime les effets du piquant. La saveur amère possède un effet renforçant, elle comprime et durcit. Son excès blesse le souffle.

Quelques propositions diététiques pour l’automne

Privilégier l’alimentation « tiède » et préférer la cuisson mijotée ou gratinée.

fruits et légumes d'automne

Quelques exemples d’aliments à privilégier :
parmi les fruits : banane, pomme, poire, figue fraîche, raisins, mûres, compote.
parmi les légumes : échalote, carotte, fenouil, ciboulette, poireaux, pomme de terre, potiron, salade, aubergine, choux, radis, navets.
Autre : riz, gingembre, poivre, moutarde,
Limiter les produits laitiers.

Attention la liste n’est pas limitative !

Animal associé : Le tigre

gueule du tigre

ou l’oiseau (la grue ou le héron)

Héron, grue

Voir la symbolique des animaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *