L’hiver : saison, santé et Qi Gong

Vivre en harmonie avec les saisons : que se passe-t-il en hiver ?

Selon la tradition chinoise, l’année est divisée en 5 saisons de 72 jours. Depuis février jusqu’en avril, c’est le début de l’année, le printemps, en chinois : Chun (prononcer Tchoun). Entre deux saisons, après l’été par exemple, les chinois placent une intersaison (la 5°). Pour eux, l’équinoxe est situé au milieu et non au début d’une saison. En été, le Yang culminait, en automne, il décline. En hiver, le Yin est dominant.

Hiver lac de Malbuisson

L’hiver (Dong)

Dong = hiver

correspond à l’élément (ou l’agent) eau (Shui) et à la couleur noire (hei)hiver neige
L’hiver correspond à la fin du cycle annuel avant la renaissance du printemps. L’enfouissement des restes végétaux et l’ endormissement des insectes, le gel et la neige caractérisent l’ hiver. La terre se fait déserte et le ciel nu. On ne voit plus que le squelette des arbres et des arbustes; ils rappellent les trois saisons écoulées.
C’est le temps du repos et de l’intériorisation, le « yin du yin ». L’hiver est un moment important, qui permet de se ressourcer pour pouvoir repartir avec entrain au printemps.

 

« Les trois mois d’Hiver évoquent une réclusion. L’eau gèle, la terre se fend, dans la vie rurale traditionnelle, on s’abstient de travailler dehors, on se couche tôt, on se lève tard, pas avant le jour. On se tient comme enfoui, avec l’idée de rester chez soi sans envie de sortir. On fuit le froid, recherche la tiédeur en évitant les transpirations qui épuisent le Souffle. » Et pourtant, la marche, le Taiji ou le ski de fond sont bénéfiques à la bonne santé, pour s’aérer et masser la plante du pied, particulièrement le point « source jaillissante » (R1)

 

 

Selon la médecine traditionnelle chinoise, à chaque élément et chaque saison sont associés un organe et une entraille : en hiver les reins et la vessie

reins et vessie

Les reins sont deux organes en forme de haricot, situés dans la partie postérieure de la cavité abdominale. Ils ont une fonction de filtrage et d’épuration du sang avec formation d’urine. La vessie est une structure creuse située dans la partie médiane de la cavité pelvienne qui reçoit l’urine par les deux uretères et la stocke avant son expulsion.

Shen = rein
Shen = rein

Selon la médecine chinoise traditionnelle, les reins sont le siège du Jing, l’énergie innée transmise à la naissance et l’énergie acquise thésaurisée. Le Jing permet la croissance et les fonctions sexuelles. Il contribue à la production de sang (moëlle des os) et aux défenses immunitaires. Le Yin des reins est la source des liquides qui nourrissent et humidifient tout le corps, il est interdépendant avec le Yang des reins (associé au point Mingmen = porte de la vie). Les oreilles forment une « ouverture » des reins. La fonction principale des reins est de thésauriser. Ils constituent la réserve fondamentale du corps qu’il faut entretenir et préserver. En cas de nécessité, ils compensent les déficiences des autres organes. La plupart des maladies chroniques évoluent à terme vers une déficience des reins. Il est donc important de les tonifier. L’épuisement progressif du Qi des reins, tout au long de la vie, produit les différentes étapes du vieillissement.
L’émotion associée à l’hiver, à l’eau et aux reins est la peur.
En cas de dysfonctionnement, on peut observer des troubles de croissance, un vieillissement prématuré, une diminution de l’énergie sexuelle, une stérilité, des douleurs lombaires, une fatigue, une réduction des défenses immunitaires, des œdèmes, de la cellulite, des problèmes urinaires, de l’asthme, des problèmes auditifs et au niveau des cheveux, des caries dentaires, des pertes de mémoire …méridien des reins

 

Le méridien Yin des reins

Il est accessible par 27 points d’acupuncture.
Il commence sous le pied, « source jaillissante » (R1), monte le long de la jambe (face interne),

puis sur le buste jusque sous la clavicule (R27) en passant par le rein

 

 

Le méridien Yang Vessie méridien de la vessie

C’est le méridien le plus long. Il comporte 67 points de l’angle interne de l’œil à l’extrémité du petit orteil.

Après être monté au sommet du crâne, il parcourt tout l’arrière du corps, passe sous la fesse, dans le creux poplité et la face postérieure de la malléole externe.

 

 

 

Shui : Le son de l’hiver et de l’eau

shui = eau

Qi Gong à privilégier en hiver

Dans la série des 6 sons ( Liu Zi Jue) : le 5° avec le son Shui

Debout, pieds parallèles, inspirer en rapprochant les mains, expirer en passant les mains à l’arrière, sur les reins, fléchir en se penchant en avant, passer les mains derrière les fesses, les cuisses, former un cercle avec les bras devant les genoux, en position de l’oeuf. Le son interne est Shui.

Parmi les 8 Trésors = Ba Duan Jin:

– s’étirer et saisir ses pieds à deux mains

saisirpieds
– osciller la tête et remuer le bassin
Ba Duan Jin osciller

Etirer selon le trajet des méridiens rein et vessie

Qi Gong étier

Parmi les Xing Yi Nei Gong le  n° 14
Nei Gong n° 14

Parmi les Qi Gong des animaux (Wu Qin Xi) : l’ours et le cerf, voire le tigre.

posture de l'ours à Vital été 2016

Qi Gong des 5 animaux le cerf

mais aussi la tortue sort sa tête

Masser les reins et les oreilles (battre le tambour céleste)

Parmi les Daoyin Yangshen Gong « soulever la robe »  essuyer côté gauche en montant pivoter (le buste) essuyer en descendant idem à droite

Qi Gong hiver
Faire circuler le Qi selon l’orbite microcosmique le long du vaisseau gouverneur

La saveur de la saison : le salé

Parmi les aliments de saveur salée, on trouve la choucroute, la viande de porc, les huitres, les moules, les crevettes, les escargots, l’orge, les algues. Mais il faut équilibrer les saveurs : ne pas se limiter à la saveur douce, sucrée et à la saveur salée. Un excès de salé alourdit le sang, favorise le mauvais cholestérol, altère les reins et les os, assèche la peau.

Quelques propositions diététiques pour l’hiver

Manger chaud, cuit et à heures régulières. Préférer la cuisson à la vapeur, au bain marie ou mijoté et les soupes.

hiver plats
Quelques exemples d’aliments à privilégier :
toutes sortes de haricots, de légumineuses et de céréales : lentilles, pois, pois cassés, pois chiche, riz, sésame, sarrasin, millet, quinoa, soja, châtaigne, noix de cajou…
carottes, pommes de terre, navets, betteraves, céleri, oignons, choux.
porc, canard, boeuf, crevette, coque, huître, moules, crabe.
manger plutôt des pommes, des poires ainsi que des fruits secs qui ont tout autant de grandes qualités nutritives que les agrumes.
Gingembre, gelée de mûre, miel, menthe, cumin…
Attention la liste n’est pas limitative !

Animal associé à l’hiver : La tortue
tortue

L’ Animal symbolique de l’hiver est la tortue. En hiver, elle s’enfonce sous la terre, dans la vase des rivières. Elle est bien protégée et défendue par sa carapace. Ses fonctions profondes sont bien administrées, protégées, et tout dans sa manière d’être évite la dépense d’énergie : elle bouge lentement. Elle s’accouple une fois par an. Elle a une grande longévité

Voir le printemps

Voir la diversité des Qi Gong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *